jeudi 24 décembre 2009

Le cube de Saunderson et son retournement






J'ai lu récemment qu'on attribuait au géomètre aveugle anglais Saunderson (1682-1739) le découpage du cube en 6 pyramides réunies en leur sommet. Il me tardait de matérialiser la chose sous la forme d'un objet articulé à manipuler à satiété. Mais mais mais, comment n'avais-je pas compris que si l'on retourne ce cube comme un gant, si on l'évide pour ériger les pyramides dans toutes les directions extérieures celles-ci s'accolent merveilleusement pour former le fameux granatoèdre, mon nouvel ami découvert en février dernier. Une telle découverte vaut bien tous les cadeaux. (A tout âge !)

1 commentaire:

adèle a dit…

très bel objet effectivement!